Tracker APRS Arduino : la v4

La 4e version du tracker est disponible ! Je n »ai rien mis en ligne concernant la 3e version par manque de temps et parce que j »ai très vite développé cette dernière version.

Pour parler de la v4, les changements par rapport aux versions précédentes sont :

  • l »ajout d »un bouton poussoir permettant d »envoyer une trame manuellement sans déranger l »envoi automatique,
  • l »ajout d »un bouton à glissière qui permet de choisir entre 2 modes de fonctionnement (je reviendrai plus tard sur ces 2 modes de fonctionnement),
  • le remplacement du transistor de PTT par un optocoupleur, ce qui permet de s »adapter à tous les postes,
  • et quelques autres changements mineurs…

Fabriquer le PCB

La fiche de fabrication du PCB est disponible ici :

Quelques explications sur le shield

Les 2 boutons et le principe de mode de fonctionnement

Comme indiqué précédemment, 2 boutons ont été ajoutés dans cette nouvelle version. Le premier est un bouton poussoir : il permet d »envoyer manuellement une trame sans retarder l »envoi automatique. Par exemple, si vous avez choisi d »envoyer une trame toutes les minutes, et que vous appuyez sur le bouton 50 secondes après qu »une soit partie, vous enverrez la trame, et 10 secondes plus tard la trame automatique partira quand même.

Pour que l »envoi manuel fonctionne il faut cependant que le GPS soit connecté, reconnu par l »Arduino et il faut également qu »il fournisse une localisation.

Schéma du bouton d »envoi de trame

Le 2nd bouton est un bouton à glissière. Il permet de choisir quel mode de fonctionnement doit utiliser le tracker. Dans cette version, j »ai en effet ajouté la possibilité de créer 2 modes. Un mode est une combinaison commentaire + pictogramme.

Vous pouvez donc par exemple prévoir un mode voiture et un mode piéton. Le mode voiture utiliserait le pictogramme de la voiture et enverrait comme commentaire « en mobile ». Le mode piéton utiliserait lui le pictogramme du bonhomme qui marche et enverrai comme commentaire « en pédestre ». Pour passer d »un mode à l »autre, il suffit de commuter le bouton à glissière.

Schéma du bouton de changement de mode

Les différents indicateurs à LED

Cette version contient également des témoins LED supplémentaire. En plus de la LED 5mm verte pour la mise sous tension et de la LED 5mm rouge pour le passage en émission, le tracker comporte désormais 2 LEDs 3mm : une rouge et une verte.

Commençons par la LED 3mm rouge. Elle indique si le GPS n »est pas connecté et/ou reconnu mais aussi si les coordonnées qu »il renvoi ne sont pas au bon format. Dans le cas où le GPS n »est reconnu au bout de 5 secondes (donc s »il n »est pas ou mal connecté), la LED s »allumera et restera allumée. Pour refaire un test du GPS, il sera nécessaire d »appuyer sur le RESET de l »Arduino ou de couper puis remettre l »alimentation de l »Arduino.

Si le défaut est un format de coordonnées incorrect, la LED clignotera 3 fois lorsque le shield essaiera d »envoyer une trame. Dans ce cas, il ne sera pas nécessaire de redémarrer l »Arduino, car à la prochaine tentative d »envoi d »une trame le test sera de nouveau effectué.

Schéma de la LED de défaut GPS

La LED 3mm verte indique si le mode secondaire est activé. Si vous utilisez le bouton à glissière pour utiliser le 2nd mode de fonctionnement, cette LED s »allumera alors. Si par la suite vous commuter de nouveau le bouton pour retourner sur le mode principal, elle s »éteindra. C »est aussi simple que ça

Pour résumer, si cette LED est allumée, le tracker mettra dans la trame le pictogramme secondaire et le commentaire secondaire que vous avez configurés dans le programme (voir plus bas la partie programmation).

Schéma de LED d »activation du mode secondaire

Le connecteur de la radio

Sur cette version j »ai rajouté au connecteur radio un pin dédié à la masse de la radio. Cela permet de s »adapter aux radios qui utilise une connexion entre 2 fils pour passer en émission et non un sytème de PTT par mise à la masse. Si votre radio fonctionne dans le 1er cas, utiliser les pins MASSE_PTT et PTT_RADIO pour le PTT et connectez la masse de la radio au pin GND pour que la trame audio puisse être générée. Dans le cas où votre radio fonctionne par mise à la masse, il suffit alors de connecter ensemble les pins GND et MASSE_PTT, connectez les autres pins en suivant les noms.

Noms des pins du connecteur radio

L »alimentation électrique du shield

Le bornier d »alimentation n »a pas changé, il suffit de connecter le – et le + de la batterie en respectant le câblage suivant :

Câblage de l »alimentation sur le bornier

Le connecteur du GPS

Le connecteur du GPS n »a pas changé lui non plus, il récupère les infos du GPS et l »alimente en 3,3V. Son schéma de câblage est le suivant :

Schéma de câblage du GPS

Programmer le tracker

Les programme arduino du tracker est disponible ici.

Une fois téléchargé, ouvrez le avec l »IDE Arduino. Voici comment le personnaliser :

Changer l »indicatif

Allez le remplacer dans la ligne 79 du fichier .ino :

aprs.begin(« F4IAI »);

Modifier l »intervalle de temps entre 2 envois

Modifiez la valeur de la ligne 56 du fichier ino :

unsigned long interval1 = 30000; //intervalle de temps entre 2 trames exprimé en ms

Modifier les commentaires des modes

Toujours dans le fichier .ino, modifiez les textes à la ligne 241 pour le mode principal et à la 244 pour le secondaire (attention : pour les commentaires vous êtes limité à 30 caractères).

Changer votre SSID

Allez le modifier à la ligne 43 du fichier config.h :

define S_CALLSIGN_ID 9

Modifier les pictogrammes des 2 modes

Dans le fichier aprslib.cpp modifiez le caractère de la ligne 93 pour le mode principal et de la ligne 96 pour le mode secondaire.


Mon article sur la V4 du tracker est terminé. Comme d"habitude, je peux fournir les composants et le PCB nécessaires au tracker. Pour cela, contactez moi : enzo.becamel @ gmail.com

Une réflexion sur « Tracker APRS Arduino : la v4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.